Nigeria: démobilisation de près de 900 enfants soldats luttant contre Boko Haram

Près de 900 enfants des milices civiles anti-Boko Haram, fondées en 2013 pour protéger les communautés des attaques du groupe jihadiste dans le nord-est du Nigeria aux côtés de l’armée, ont été démobilisés vendredi, a annoncé l’Unicef.

«Un total de 894 enfants, dont 106 filles, ont été libérés des rangs de la CJTF -Civilian Joint Task Force- à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria aujourd’hui (vendredi)», a annoncé le Fonds des Nations unies pour l’enfance dans un communiqué en amont d’une cérémonie qui doit avoir lieu dans la journée dans l’Etat du Borno.

«Ils ont été utilisés par des groupes armés dans des rôles de combat ou non, ils ont été témoins de tueries et de violences», a déclaré Mohamed Fall, le représentant de l’UNICEF pour le Nigeria.

Selon un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT) de 2017, le Nigeria comptait plus de 15 millions d’enfants de 5 à 14 ans forcés à travailler, «dont certains sont utilisés comme soldats dans les conflits armés».

 

Lire l’article complet