Projets

Formation sur la protection de l’enfant pour les policiers des Nations Unies

Consultation à la base militaire de Brindisi, Italie

Durée du projet : 2011 à aujourd'hui

Les enfants se trouvant dans des situations de conflits sont extrêmement vulnérables et souvent soumis aux pires formes de violations, y compris le recrutement forcé, la violence sexuelle et sexiste, les meurtres et les mutilations, la séparation des familles, le trafic et la détention illégale. Les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies visent notamment à déployer les Casques bleus afin de protéger les civils contre les effets des conflits. Reconnaissant l’importance de la formation de tous les Casques bleus — militaires, civils et policiers —, le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) et le Département de l’appui aux missions (DAM),
en collaboration avec plusieurs acteurs de la protection de l’enfance, ont initié en 2012 le développement d’outils de formation en protection de l’enfant pour les Casques bleus. Des outils de formation spécialisée pour les militaires ont ainsi été lancés en avril 2014 grâce au soutien de l’Allemagne. Le DOMP a par la suite travaillé à l’élaboration d’outils de formation spécialisée pour les agents de la police des Nations Unies, pouvant s’intégrer dans un contexte de pré-déploiement, et ce, afin de s’assurer que tous ces agents soient pourvus de toutes les
connaissances et compétences nécessaires en matière de protection de l’enfant.

Depuis 2011, le Bureau collabore étroitement avec la section « protection de l’enfant » du DOMP en vue de renforcer la formation sur les droits de l’enfant pour les différentes catégories de personnel déployées sur le terrain dans les opérations de maintien de la paix. Une étude détaillée des différents outils et approches adoptés dans les programmes de formation sur la protection de l’enfance a ainsi été réalisée, en plus de l’élaboration de neuf modules de formation complète.

Nos objectifs: 

  • Finaliser les neuf modules de formation sur la protection de l’enfance, comprenant des guides du formateur, des documents d’appoint, des présentations PowerPoint, une trousse d’évaluation ainsi que des études de cas avec des jeux de rôle
  • Tester les outils proposés lors d’un cours de formation pilote regroupant des formateurs de la police des Nations Unies (UNPOL)

Réalisations

  • Finalisation des outils de la formation spécialisée sur la protection de l’enfant conçus sur une approche modulaire, permettant aux formateurs de choisir les modules les plus pertinents selon le contexte
  • Validation de ces outils lors d’un atelier ayant réuni des spécialistes de la protection de l’enfant, la police des
    Nations Unies déployée dans les opérations de maintien de la paix et des formateurs de la police provenant des cellules de formation intégrée afin de s’assurer que les documents soient pertinents et pratiques
  • Coanimation avec le DOMP d’un cours de formation pilote réunissant des formateurs de police de plus de
    25 États membres des Nations Unies, afin de tester les outils de formation et d’ajuster leur contenu et leur forme en fonction de l’apprentissage et de la rétroaction des praticiens
  • Distribution par le DOMP du matériel de cours aux États membres

 

En 2012, un vaste processus de consultation a été mené avec la participation de tous les bureaux du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, d’experts sur la protection de l'enfant, d’États membres et de la police des Nations Unies. Plus de 500 civils, militaires et agents de police des Nations Unies ont été interrogés, notamment sur la pertinence d’une formation spécifique sur la protection de l’enfant. Les résultats de l’enquête ont montré que ce type de formation est sollicité, mais qu’il existe une demande pour davantage d’initiatives de ce genre.

Il a ainsi été constaté que les agents de police des Nations Unies souhaitaient une formation spécialisée sur la protection de l'enfant qui diffère, dans son contenu et dans sa méthodologie, de celle des militaires et des civils. Le tableau ci-dessous indique les lacunes de la formation ainsi que les besoins identifiés par l'UNPOL. Il indique également les domaines d'intérêt sur lesquels les agents de police souhaitent accroître leurs connaissances grâce à une formation spécialisée.

Les lacunes en termes de formation

Les besoins de formation (développement des compétences)

Domaines d'intérêt (acquisition de connaissances)

70 % des agents de la police des Nations Unies considèrent que la formation sur la protection de l’enfant est essentielle dans le cadre de leur travail et que davantage de formation est nécessaire. Seulement la moitié d'entre eux ont reçu une formation sur la protection de l'enfant.

La formation est requise notamment sur la justice pour mineurs, sur les systèmes de justice criminelle pour les pays hôtes et sur les techniques de communication, d'interaction et d’entrevues avec les enfants.

Surveiller et répondre aux violations graves et autres formes de violence envers les enfants, y compris les pratiques traditionnelles préjudiciables, l'exploitation sexuelle et les abus, les violences sexuelles et sexistes, la traite des enfants et le travail des enfants.

  • Lieux d'intervention : Au niveau mondial
  • Durée du projet : 2011 à ce jour
  • Partenaires :
    • Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies (DOMP) et ses différentes divisions, huit missions des Nations Unies, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), le Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies contre les violences faites aux enfants, , le Programme des Nations Unies pour le développement, UNICEF
  • Faits saillants :
    • Plus de 220 instruments utilisés dans le cadre de formations sur la protection de l’enfant pour les policiers, répertoriés et analysés
    • 16 études de cas développées pour illustrer la réalité du travail des policiers des Nations Unies en matière de protection de l’enfant
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • La recherche appliquée
    • Le plaidoyer et l’accompagnement institutionnel
    • Enfants en situation d’urgence