Équipe

Comité de direction

Guillaume Landry

Directeur général

Guillaume Landry est spécialiste dans la sphère de la protection de l'enfance, une solide expérience professionnelle et universitaire acquise dans plus de 40 pays à travers le monde. Il a été actif dans divers organismes d'envergure dont UNICEF Québec, à titre d'ambassadeur jeunesse pour l'action contre les mines antipersonnel (2002-2003) et le réseau ECPAT International à Bangkok, en Thaïlande, dans l'équipe de recherche sur l'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. Le continent africain est devenu son terrain de prédilection : il a été conseiller à la protection des enfants pour la Mission de maintien de la paix de l'ONU en République démocratique du Congo, de même que spécialiste en recherche et chargé de projet en Afrique de l'Ouest pour le compte de la Coalition pour mettre fin à l'utilisation des enfants soldats.

Auteur de nombreux textes et publications, M. Landry fut à la barre de nombre d'ouvrages dont le Guide sur le droit international humanitaire et le droit international des droits de la personne portant sur les enfants dans les conflits armés (2009), les séries de profils nationaux pour faire des droits de l'enfant une réalité en Afrique du Nord (2007), dans les Grands Lacs africains (2009) et au Moyen- Orient et en Afrique du Nord (2012), et le livre de référence Connaître les droits des enfants appliqués au Québec (2009). Ses connaissances de pointe lui ont permis de collaborer à la mise à jour du module de formation du Département du maintien de la paix des Nations Unies sur la protection des enfants avec le concours du ministre canadien des Affaires étrangères et du Commerce international.

Enseignant, il offre des cours et anime plusieurs formations sur des thèmes associés aux droits de l'enfant, en plus de travailler comme consultant pour l'UNICEF, la Banque mondiale, le Département des Opérations de maintien de la paix des Nations Unies, l’agence de développement allemande GIZ, Save the Children et l'Agence canadienne de développement international (ACDI). Il fut directeur des programmes et du développement au sein du Bureau international des droits des enfants depuis septembre 2006, puis nommé directeur général en avril 2014.  Il est diplômé de l'Université de York (Canada) et de l'Université hébraïque de Jérusalem (Israël) en études internationales, ainsi que de l'Université d'Uppsala (Suède) en aide humanitaire. Il parle français et anglais et maîtrise les bases de l'hébreu, de l'espagnol et du portugais.

g.landry@ibcr.org             poste 222

Cathy Launay-Alcala

Directrice des communications et des partenariats

Cathy Launay-Alcala a travaillé pendant plus de quinze ans dans l'industrie du tourisme et de l’événementiel en Europe, dans les Caraïbes et en Amérique du Nord. Chargée de projets pendant quelques années, elle s’oriente rapidement vers la direction et la gestion touristique en prenant notamment la gérance d’un hôtel puis en cofondant une société de voyages et d’événements en République dominicaine. De par la nature de ses activités professionnelles et en raison de ses voyages aux quatre coins du monde, Mme Launay-Alcala est souvent confrontée à certains fléaux affectant les plus jeunes, tels que l'exploitation sexuelle des enfants dans l'industrie du tourisme et des voyages et le travail des enfants. Très active, elle engage régulièrement sa clientèle corporative et le grand public dans des collectes de fonds, devient bénévole au sein d’un orphelinat et membre du Conseil national pour l’enfance et d’adolescence à Santo Domingo. 

En 2013, elle immigre au Canada et rejoint en septembre 2014 l’équipe du Bureau. Launay-Alcala parle le français, l’anglais, l’espagnol et l’italien. Elle a une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Bretagne Sud et un Certificat d’économie du Centro de aplicaciones económicas empirica, en République dominicaine.

c.launay@ibcr.org             poste 243

Karla Ponce

Directrice administrative, financière et des ressources humaines

Karla Ponce est née au Salvador et émigre très jeune, au Canada avec sa famille.

Au cours de sa carrière en tant que membre et gestionnaire-cadre au sein d'un des plus grands fournisseurs de services en technologie de l'information du Canada, Karla a géré simultanément plusieurs équipes et projets d’envergure dans le respect des échéanciers et des budgets. Avec enthousiasme et une grande capacité organisationnelle, elle a accumulé plus de 11 ans d’expérience en gestion des ressources humaines, en service à la clientèle, en coaching et en formation. Karla poursuit également ses études en gestion à HEC Montréal.

Karla a toujours été attirée par différentes causes humanitaires et est surtout très sensible aux causes touchant les femmes et les enfants. L’occasion de défendre ses convictions et de vivre une expérience enrichissante l’amène donc à se joindre à l’équipe de l’IBCR et à relever ce nouveau défi! 

Karla parle le français, l’anglais et l’espagnol.

k.ponce@ibcr.org                                Poste 223

Experts

Programmation et développement

Roxana Galant

Coordonnatrice des opérations

Diplômée en science politique et titulaire d’une maîtrise en affaires publiques et internationales, Roxana travaille depuis plusieurs années dans le domaine du développement international et des droits humains. Avant de se joindre à l’IBCR, elle a travaillé près de deux ans en coopération internationale sur le terrain, où elle a développé une expertise en genre et en gestion de projets.

Elle a récemment travaillé pour Oxfam-Québec au Burkina Faso, où elle a mis en oeuvre un projet de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles et renforcé les capacités des organisations locales en autonomisation économique des femmes. Elle a également œuvré au sein du Centre d’études et de coopération internationale comme conseillère en égalité femmes-hommes et au siège social de Médecins du Monde Canada en appui à la gestion des projets internationaux.

Sa passion pour les droits humains l’a amené à travailler dans plusieurs autres pays, notamment en Autriche, où elle a travaillé sur les questions de prévention des conflits auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, et au Chili, où elle a fait de la recherche sur l’application du droit international en matière des droits autochtones.

Roxana parle couramment le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand et le farsi.

Alejandro Rodríguez Aguirre

Coordonnateur des expertises et du développement international

Inspiré par la protection des droits humains, Alejandro a travaillé pendant près de 9 ans dans des projets de coopération internationale et d'aide humanitaire en Colombie, en Sao Tomé et Principe, en France et récemment au Canada.

Ses domaines d'expertise sont : l'adolescence, les droits sexuels et reproductifs, la santé maternelle et infantile, la prévention du VIH et la prévention de la violence sexuelle et basée sur le genre.

Mobilisé par ses intérêts, Alejandro a eu l'occasion de coordonner la mise en œuvre de projets de grande envergure au sein d'agences du système des Nations Unies (UNFPA et OIM) et de participer à la production de documents de politique publique qui ont permis la garantie des droits, en particulier pour les enfants, les adolescents et les femmes.

Alejandro a un baccalauréat en sciences de la santé, un D.E.S.S en administration des services, une maîtrise en développement et santé publique de l'Université de Bordeaux (France) et un master en promotion de la santé de l'Université de Navarre (Espagne). Il possède également un certificat universitaire en culture francophone.

Alejandro a rejoint l'équipe de l'IBCR en novembre 2017 en tant que chargé d’appui au programme AMENA.

a.rodriguezaguirre@ibcr.org                 poste 242   

 

Julie Potvin-Lajoie

Coordonnatrice SEAR et développement national

Diplômée en études internationales et langues modernes ainsi que titulaire d’un DESS en gestion du développement durable, Julie travaille depuis maintenant plusieurs années en coopération internationale autant au Québec que sur le terrain, en développement économique et gestion de projets. Elle a en effet travaillé auprès des groupes de femmes artisanes au Guatemala et en Bolivie, ainsi qu’en sensibilisation et en commercialisation de produits de commerce équitable pour le Centre d’Études et de coopération internationale. Plus récemment, elle a travaillé comme conseillère en développement et gestion au Honduras auprès des partenaires d’Oxfam-Québec, dans la région du tropique sec ainsi qu’à Tegucigalpa, collaborant à la mise en œuvre de projets en art social pour les jeunes ainsi que contre les violences faites aux femmes.  Ces expériences lui ont permis de travailler dans des environnements très variés, autant auprès de jeunes engagés que des femmes artisanes des milieux ruraux. Elle a également travaillé en ressources humaines pour Carrefour International comme agente de recrutement de volontaires ainsi que comme agente d’administration de programmes internationaux pour Oxfam-Québec. Julie parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol. 

j.potvin-lajoie@ibcr.org                poste 247     

 

 

Daredjane Assathiany

Chargée d'expertise enfants et justice

Daredjane Assathiany est avocate, détentrice de diplômes en développement international et en études latino-américaines ainsi que d'une maîtrise en droit international au cours de laquelle elle s'est intéressée au droit pénal et à celui des personnes migrantes et réfugiées.

Depuis plus de 15 années, elle n'a cessé de s'outiller et de militer pour la justice et son accessibilité, ainsi que contre la discrimination des personnes vulnérables ou marginalisées. Au cours de séjours au sein d'ONGs au Guatemala et au Burundi, elle a acquis une spécialisation dans la lutte à l'impunité aux lendemains de conflits armés, et ce, notamment par des interventions auprès de victimes, femmes et enfants. Elle a également cumulé un important bagage relatif à l’éducation et la mise en œuvre des droits fondamentaux par son travail dans des zones rurales au Burkina Faso et au Québec auprès de personnes migrantes ainsi que de victimes de profilage politique.

Avant de se joindre à l'équipe de l'IBCR en 2016 comme Chargée du contrôle de la qualité et de la documentation, Daredjane a travaillé aux Pays-Bas (2009-2014) en tant que juriste à la Cour pénale internationale (CPI). Elle a été membre de l’équipe ayant jugé Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo concernant des faits s'étant déroulés en République démocratique du Congo. Daredjane a ensuite intégré l'Unité d'information publique et de sensibilisation de la CPI où elle a œuvré à faciliter la compréhension des développements judiciaires par les populations concernées.

Après une période de consultances, Daredjane a choisi de se joindre à nouveau à l'équipe IBCR en tant que Spécialiste justice pour enfants.

d.assathiany@ibcr.org

Linda Tremblay

Chargée d’expertise - Violences et enfants

Linda Tremblay détient une maîtrise en Étude des pratiques psychosociales. Après avoir travaillé au Canada comme spécialiste en égalité des sexes et en violences faites aux femmes et aux enfants au sein notamment de Centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel, puis comme enseignante à l'Université du Québec à Rimouski sur les abus, mauvais traitements et négligences, elle part œuvrer dans plusieurs pays d’Amérique latine et de la Caraïbe en tant que conseillère sur les questions légales et les services aux victimes de violence. Elle a tour à tour été conférencière, chercheure, auteure de plusieurs guides et outils puis formatrice/accompagnatrice de professionnel-le-s en ce qui a trait à l’intervention auprès des victimes de violence.

Linda a également travaillé comme spécialiste internationale dans le cadre d'un projet bilatéral de l’Ambassade du Canada et du Ministère de l’éducation au Honduras, à la mise en oeuvre entre autres, d’une Commission de genre au sein du Ministère et à une étude sur les cas de violence rapportés dans 8 025 écoles des 18 départements du pays. Elle a vécu en Bolivie et au Pérou où elle a appuyé la création de réseaux interinstitutionnels contre la violence familiale, en plus d'être consultante pour UNICEF. En Haïti, Linda a œuvré pour le compte d’ONU Femmes ainsi que des grandes organisations de femmes qu’elle a appuyées dans leurs services aux victimes (maisons d’hébergement, accueil pour mineures agressées sexuellement, centres de jour). Elle a également participé en Jamaïque à une vaste recherche de la Coalition Jamaïcaine pour les droits des enfants (JCRC) concernant l’application des droits des très jeunes enfants (o-8 ans).

Membre de la première cohorte du Cours international sur les droits humains de la Maison Flora Tristan et Manuela Ramos au Pérou, Linda a relevé les bonnes pratiques en la matière en Colombie, au Costa Rica et au Kenya. Elle a œuvré au Centre d’études arabes pour le développement (CÉAD) ainsi qu’à SALAM, le groupe pour la Paix en Palestine.  Elle a par ailleurs réalisé une mission d’observation des accords de paix dans les camps de réfugié-e-s palestiniens au Moyen-Orient (Jordanie, Syrie, Liban, Cisjordanie et Gaza). Militante impliquée dans la lutte contre l’apartheid, elle a participé au premier Congrès national africain en Afrique du Sud.

De retour au Canada, elle s'est jointe à l'équipe du Bureau International des droits des enfants en tant que chargée d'expertise - violences faites contre les enfants. Linda maîtrise le français, l’anglais, l’espagnol et le créole.

l.tremblay@ibcr.org

Tarik Marc

Chargé de projet - Programme de coopération volontaire

Ayant réalisé des études en développement international et en gestion de projets à l’Université de Montréal, Tarik a durant les dix dernières années travaillé sur de nombreux projets de coopération internationale en Amérique latine et en Afrique. Son expérience l’a amené à coordonner des projets dans des contextes très différents, que ce soit auprès de communautés rurales à Cuba, au Venezuela, en Bolivie, au Honduras et au Guatemala ou dans la préparation du Sommet de la Francophonie au Sénégal en appui à la présidence de la République. Il a été amené à gérer des programmes de coopération volontaire au sein du Centre d’Étude et de Coopération Internationale au Guatemala et au Sénégal.

t.marc@ibcr.org                poste 233

Fernando A. Chinchilla

Chargé de projets spéciaux

Fernando est un expert en coopération internationale. Pendant près de 20 ans, il a travaillé sur la résolution des conflits (rétablissement, maintien et consolidation de la paix, processus de démocratisation, transition de la guerre à la paix) en Amérique latine et en Afrique subsaharienne.

Avant de se joindre l'IBCR, il a été chercheur dans divers centres de recherche nord-américains et latino-américains, conférencier et professeur dans des universités canadiennes, colombiennes, mexicaines et espagnoles et consultant auprès de l'Institut interaméricain des droits de la personne et de l'Organisation des États-Unis. Il a organisé et exécuté neuf travaux sur le terrain dans sept pays d'Amérique latine et d'Afrique subsaharienne. Il a également été assistant de recherche au UNDP (Costa Rica), assistant administratif à l'Organisation interaméricaine pour l'enseignement supérieur et observateur à court terme (électoral) de l'OAS et de l'Union européenne.

Fernando est actuellement membre associé de Les Afriques dans le monde, membre expert du Réseau des opérations de paix, membre du Laboratoire de criminologie et d'études sociales sur la violence et membre chevronné du Conseil international du Canada.

Originaire du Costa Rica, Fernando a résidé en Angola, au Canada, en Colombie, en Equateur, au Salvador, au Mexique, au Mozambique et en Afrique du Sud. Il est diplômé de l'Université de Montréal en 2008 en science politique. Il parle espagnol, français et anglais et possède une connaissance de base du portugais.

f.chinchilla@ibcr.org

Daniel Martin Santos

Chef de projet - Honduras

Daniel est diplômé en psychologie de l'Université du Pays Basque en Espagne. Il est titulaire d'un diplôme de troisième cycle en orthophonie ainsi que d'un diplôme en tant qu’agent pour l'égalité des chances pour les femmes du Réseau interuniversitaire Europe/Amérique latine pour les études appliquées en politique sociale.

Pendant plus de 13 ans, il a travaillé dans des contextes humanitaires, sur différents sujets tels que les conflits armés, la violence générale, les catastrophes naturelles et les cas d’urgence. Daniel a effectué des missions dans différents pays, notamment la Colombie, l'Algérie, la Bolivie, le Burundi, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et le Honduras.

Il a également participé à différents ateliers et événements visant à renforcer et à mobiliser les enfants, les jeunes et les dirigeants des sociétés civiles afin de promouvoir la protection des droits des populations les plus vulnérables.

Sa mission précédente était au Honduras où il a dirigé le développement des documents et des protocoles relatifs à la protection de l'enfance, y compris le Manuel de suivi et d'évaluation pour les centres de protection temporaire, le sous-système de protection sociale ainsi que le cadre conceptuel et fonctionnel.

Daniel a rejoint l'IBCR en février 2018 en tant que chef de projet au Honduras. 

d.martinsantos@ibcr.org

Gerardo Molina

Responsable administratif et financier-Honduras

Gerardo Molina a travaillé en tant qu’auditeur interne pour divers groupes de distribution automobile tels que Nissan, Kawazaki et Chrysler et ce, pendant plus de 6 ans. Il a également travaillé dans différentes banques au Honduras et aussi en tant que chef des opérations de crédit pour un groupe financier, le tout avant d’intégrer le milieu de la coopération internationale. Pendant plus de 16 ans, il a été coordinateur financier chez Oxfam, en Grande Bretagne, où il a aussi été responsable de la comptabilité financière en plus de chapeauter diverses interventions dans les domaines du développement économique, des droits humains et de l’humanitaire. Il possède également une expérience extensive de travail en partenariat avec des projets de développement international au sein d’organisations civiles internationales ainsi qu'avec plusieurs donateurs. Enfin, Mr Molina travaille aussi bien en espagnol qu’en anglais.

Martin Causin

Chef de projet - Burkina Faso

Après des études de droit à Louvain-La-Neuve (UCL) en Belgique, Martin s'installe au Burkina Faso où il passe plusieurs années comme volontaire pour l'association belge ADJAO. Il se spécialise notamment dans la gestion de projets en matière d'éducation, avec un focus sur l'accès des filles à lécole primaire et l'accès aux loisirs et à la culture pour tous les enfants. A partir de 2013, il entame son parcours en ONG internationales, tout en restant sur le continent africain. Les trois premières années sont consacrées à Avocats Sans Frontières Belgique, d'abord comme responsable de base en RDC, ensuite comme chef de mission en Tunisie et enfin comme chef de projet en RCA. Il travaille à chaque fois sur des projets visant à améliorer l'accès à la justice des personnes les plus vulnérables et notamment les femmes et les mineurs, ainsi que sur des projets de défense des victimes en justice penale internationale.

Pour retourner en Afrique de l'Ouest, il passe une année comme chef de mission volant pour le Secours Islamique France (missions d'évaluation de projets notamment au Mali et au Niger), avant de rejoindre l'IBCR dans l'optique de retrouver le Burkina Faso et de contribuer à la protection et à la promotion des droits des enfants dans ce pays qu'il apprécie particulièrement.

m.causin@ibcr.org 

Agnès Kaboré

Coordonnateur technique - Burkina Faso

Agnès Kaboré/Ouattara est socio-économiste de formation, titulaire d’un diplôme Supérieur en Travail Social International et d’une maitrise en Administration économique et sociale, obtenus à l’Université d’Aix Marseille II (France). Elle a occupé plusieurs postes de responsabilités dans l’administration publique au Burkina Faso (Directrice Générale de l’action Sociale, Directrice Générale de la Protection de l’enfant, Directrice de la promotion de la famille, Directrice Nationale de plusieurs projets…) et dans les ONG et Institutions internationales. Agnès Kaboré possède une solide expérience sur les questions sociales et particulièrement celles liées à la protection de l’enfant et aux droits de la Femme dans son pays et en Afrique. Elle a présidé plusieurs groupes de travail portant sur les questions de population et de l’enfant au Burkina Faso, est membre du Conseil national pour la population et fut, de 2008 à 2013, membre du Comité Africain d’Experts sur les Droits et le Bien-Etre de l’Enfant de l’Union Africaine (UA), où elle occupe successivement les fonctions de vice-présidente et de présidente. Dans le cadre de ces différentes fonctions, Agnès a contribué à l’élaboration de plusieurs documents référentiels sur les politiques et stratégies de promotion des droits des enfants en situation de vulnérabilité dans son pays et en Afrique.

Agnès est très active dans le milieu associatif, est présidente d’une association chargée de la coordination des interventions sociales dans la ville de Ouagadougou et est membre de la Croix Rouge Burkinabè depuis 2005. Elle fut conseillère au Conseil économique et social du Burkina Faso et membre de plusieurs conseils d’administration dont l’UNICEF, la Caisse nationale de Sécurité Sociale, le Centre Nationale des Œuvres Universitaires et le Centre de Formation et de Perfectionnement en Travail Social, dont elle était la Présidente du Conseil d’Administration.

Agnès aime le sport et particulièrement le volley-ball. Elle a évolué en sélection nationale du Burkina Faso, fut capitaine de l’équipe de l’Africa sport international (Côte d’Ivoire) de 1981 à 1984 et détentrice de plusieurs trophées.

Goro Palenfo

Expert en travail social - Burkina Faso

Après des études à l’Université de Ouagadougou en sociologie, Goro Palenfo a suivi une formation professionnelle à l’Institut National de Formation en Travail Social (INFTS), ce qui lui a permis de démarrer sa carrière professionnelle dans l’administration publique où il a travaillé comme agent de l’Etat burkinabé au sein du Ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille. Dans son parcours, il a servi dans différents services dudit ministère aussi bien au niveau régional qu’au niveau central et a notamment collaboré avec l’INFTS comme chargé de cours, encadreur d’élèves stagiaires et directeur de mémoires de fin de cycle des élèves administrateurs des affaires sociales.

La protection de l’enfant au Burkina Faso est un domaine que Goro connaît donc particulièrement bien, ce qui lui a aussi permis d’accompagner et de renforcer les capacités de plusieurs organisations et associations nationales œuvrant dans ce domaine. Il est aussi membre fondateur du « Social Impact Service », une association locale qui vise à contribuer à la mise en œuvre de la politique du gouvernement du Burkina Faso dans le domaine socio-éducatif, par des propositions d’offres innovantes de services adaptés aux besoins sociaux des populations ainsi qu’à l’évolution de la société.

Il a rejoint l’équipe de projet de l’IBCR au Burkina Faso en août 2017, afin de contribuer activement au renforcement des capacités de ses collègues travailleurs sociaux.

 

Wakilou Senou

Expert formation des forces de sécurité en droits de l'enfant- Burkina Faso

Je m’appelle Wakilou Senou, j’ai 34 ans, je suis marié et père de deux enfants. Je me suis engagé avec l'IBCR au Burkina Faso en qualité d’expert Forces de défense et de sécurité (FDS). Sur le plan académique, je suis titulaire d’une maîtrise en droit de l’université de Ouagadougou (Burkina Faso) et d’un master en droit spécialité sécurité internationale et défense de l’université de Grenoble (France).

Avant de rejoindre l'IBCR, j’étais commissaire de police au sein de la police nationale burkinabè, où j’ai acquis une expérience de 7 ans dans la gestion de la sécurité publique et de la protection des personnes et des biens.

Mon engagement pour la cause des enfants date de ma tendre enfance car je suis issu d’une famille où se pratiquait l’excision, je me suis insurgé contre cette pratique, ce qui a permis de la stopper pour mes sœurs plus jeunes. Pendant mon parcours académique, j’ai suivi de nombreuses formations en vue de renforcer mes capacités dans le domaine de la protection de l’enfant. Sur le terrain, pendant les sept années dans la police, la question des droits de l’enfant a toujours occupée une place de choix. Dans mon premier poste de responsabilité, à Fada N’gourma (à l’Est du Burkina Faso), j’ai notamment mis en place, avec les acteurs régionaux de protection de l’enfant, le premier réseau de protection de l’enfant dans cette zone. Mon second poste m’a permis de renforcer la collaboration avec les autres acteurs de la protection et d’opposer un refus à la garde à vue des enfants dans des conditions inadéquates. Mon dernier poste, au Commissariat central de police de la ville de Ouagadougou, m’a vu être désigné point focal droits humains au sein de ce service et je me suis engagé comme enseignant des cours de droits l’homme à l’école nationale de police.

L’objectif en intégrant l’équipe de projet de l’IBCR au Burkina Faso est de concrétiser mon engagement de manière professionnelle et permanente, au sein d’une structure dont le mandat est de veiller à la promotion et à la protection des droits des enfants, par le renforcement des capacités des acteurs et la contribution à une meilleure coordination multisectorielle.

expert-fds.bf@ibcr.org

Sabine Zongo

Responsable administrative et financière - Burkina Faso

Sabine Kiemtore Zongo travaille depuis 2005, tout d’abord comme auditrice interne pour une ONG internationale (Compassion Internationale), elle a ensuite rejoint l’équipe de CRS (Catholic Relief Service) comme comptable notamment pour le programme de soutien aux femmes et aux filles ainsi que le programme de scolarisation des enfants. Sabine est mariée et mère d’une fillette âgée de deux ans. Sabine aime cuisiner des plats mossi et aussi ivoirien pour ses amis et sa famille.

s.zongo@ibcr.org

Émile Darribère

Chef de projet - République démocratique du Congo

Bio à venir

Fabrice Kazadi

Expert en travail social - République démocratique du Congo

Licencié en sociologie, Fabrice Kazadi a enseigné au secondaire pendant 10 ans avant de se lancer dans le travail social.

Fabrice a été pendant 15 ans chef de projet dans une ONG locale de protection des enfants où il a eu à travailler pour la réunification familiale et la réinsertion socio-économique d’enfants en rupture familiale (appelé communément enfant vivant dans la rue) et des ex-enfants associés aux forces et groupes armés.

Parallèlement à son poste de chef de projet, il a fait partie, depuis 2005, de l’équipe des superviseurs du Réseau des éducateurs des enfants et jeunes de la rue (REEJER), une plateforme regroupant les ONG de protection de l’enfant. Depuis 2008 jusqu’à son entrée à l’IBCR, Fabrice était formateur national en travail social. À ce titre, il a formé plusieurs assistants sociaux à travers la République démocratique du Congo.

C’est en août 2017 qu’il a rejoint l’IBCR en tant qu’expert en travail social - protection de l’enfant.

Bruno Sadila Badianga

Expert police - République démocratique du Congo

Après des études de droit à l’Université de Kinshasa, Bruno Sadila s’est engagé dans la magistrature où il a notamment été juge des enfants.

Parallèlement, à sa carrière au Palais, il a aussi enseigné le droit, les droits des citoyens tout en apportant son appui aux organisations de droits de l’homme et des organisations paysannes femmes en tant que consultant et vulgarisateur de droit.

Par la suite, il a apporté son expertise dans un projet de réforme de la police de la République Démocratique du Congo, visant à mettre en œuvre un nouveau mode de fonctionnement de la Police dénommé police de proximité. C’est en septembre 2017 qu’il a rejoint l’IBCR en tant qu'expert police.

Odon du Christ Mupepe Mandola G.N.

Expert Justice - République démocratique du Congo

Licencié en droit de l’Université de Kinshasa, Odon du Christ Mupepe a commencé sa carrière professionnelle dans la magistrature comme Officier du Ministère Public, puis comme juge de paix, faisant office de juges pour enfants.

Parallèlement à la magistrature, il s’est engagé comme consultant formateur aux notions élémentaires de droit en formant les parajuristes et personnes ressources dans les organisations de la société civile pour le compte de l’ONG Internationale Belge, RCN Justice & Démocratie.

Odon du Christ Mupepe dispose d’une longue expérience professionnelle solide, riche et polyvalente. Il cumule plus de 15 ans d'expérience dans le domaine de la planification, de la gestion et de la mise en œuvre de projets de développement.

Il possède de grandes capacités en représentation, en coordination et en gestion des programmes de développement international, plus particulièrement dans le renforcement des capacités de la justice et celui de la réforme de la Police incluant le domaine de la protection de l’enfant et de la lutte contre l’impunité des violences sexuelles.

Il a notamment travaillé avec RCN Justice & Démocratie comme Responsable d’Antenne au Bas-Congo et Responsable de Projet, avec ProJustice/USAID comme Coordonnateur de la Formation judiciaire, avec PwC/SSAPR comme Coordonnateur Provincial au Kasaï Occidental actuellement Kasaï Central puis Chef de Projet pour appuyer l’Inspection Générale de la Police, avec Avocats sans Frontières comme Responsable de programme et au GIZ/Projet de renforcement de la Police Nationale Congolaise dans la lutte contre les violences sexuelles et la protection de l’enfant.

Odon du Christ Mupepe a rejoint l'IBCR en janvier 2018 comme expert justice en République démocratique du Congo. 

Bertin Mbu Mveta Bera

Responsable administratif et financier - République Démocratique du Congo

De nationalité congolaise, Bertin Mbu Mveta Bera a fait ses études supérieures en sciences commerciales et financières, option gestion des entreprises, à l’Institut supérieur technique et commercial de Kinshasa, en République démocratique du Congo. En plus d’enseigner pendant huit ans au primaire et au secondaire, Bertin Mbu Mveta Bera a été pendant neuf ans Chef d’unité, mouvements des malades, sociale, statistiques et recouvrement, à la clinique Bondeko de Kinshasa. Il a ensuite assumé sa passion pour le développement chez RCN Justice & Démocratie, GIZ - agence allemande de coopération internationale, Helen Keller International et la Croix-Rouge française, dans les domaines de l’administration, des ressources humaines, de la logistique, des finances et de la comptabilité.

b.mbu@ibcr.org

Administration

Dionne Marsans

Chargée d’appui aux finances

Après l’obtention de son diplôme en économie à l’Université de La Havane en 2005, Dionne Marsans a commencé sa carrière en comptabilité et finances dans le secteur de l’alimentation. 
 
Pendant 12 ans, elle a participé à la gestion de projets majeurs axés sur le financement et l'achat de matériel et machinerie de production. Dès son arrivée au Canada, elle choisit de s'engager dans la lutte contre le phénomène d'itinérance et la pauvreté. Animée par l'envie de travailler en faveur des droits de la personne et en particulier des enfants, Dionne a rejoint l'équipe du Bureau International des droits des enfants en tant que chargée d’appui aux finances. Elle parle le français, l’anglais et l’espagnol.  
 
d.marsans@ibcr.org    poste 232

Shito-Frédérick Tu Du

Adjoint comptable

Après avoir obtenu un baccalauréat en science de la comptabilité à l'Université du Québec à Montréal, Shito-Frédérick Tu Du a développé un intérêt particulier pour le monde de la gestion et de la finance.

Pendant près de deux ans, il a ainsi appris à se familiariser avec les instruments financiers en participant à divers projets d’ampleur au sein de l’Autorité du marché financier. Il a également contribué à la mise en place, l’optimisation et l’analyse de différentes bases de données financières. Ces expériences lui ont permis d'acquérir des compétences concernant la préparation, la gestion et la prévision budgétaire. 

Shito-Frédérick est désormais adjoint comptable au sein du Bureau International des droits des enfants. Il parle couramment le français, l’anglais et le cantonnais.  

s.frederick@ibcr.org    poste 231 

Patricia Hajjali

Adjointe à la direction générale

Patricia possède un baccalauréat en communication, une mineure en langue et culture arabes ainsi qu’un certificat en communication socionumérique des organisations. Tout au long de son parcours professionnel, elle collabore au sein de plusieurs organismes à but non lucratif, tel que Juripop, à titre de recherchiste/gestionnaire des médias sociaux pour l’émission Droit de Cité et Artiste Sans Frontières Canada (ASF Canada) à titre de stagiaire en relations publiques.

Plus récemment, elle a activement participé à l’élaboration d’un audit de présence en ligne pour l’Institut de technologie des emballages et du génie alimentaire (ITEGA).

En joignant l’équipe de l’IBCR, Patricia aspire pouvoir combiner sa passion pour la justice sociale et le développement international ainsi que son expertise en communication. 

p.hajjali@ibcr.org