Projets

Programme de formation aux droits de l’enfant au sein des institutions nationales de formation des forces de défense et de sécurité au Niger

Formation de policiers municipaux a Maradi

Durée du projet : 2011 - 2013

Le Niger fait partie des premières délégations impliquées dans le projet régional de formation des forces de sécurité, amorcé lors de l’atelier panafricain qui s’est tenu à Ouagadougou en 2009. En 2011, c’est d’ailleurs la ville de Niamey qui a accueilli le troisième volet de ce programme international réunissant quelque 15 délégations issues de l’ensemble du continent africain, en plus d’Haïti. Lors de cette rencontre ont été adoptées par consensus les six compétences-clefs devant être enseignées aux policiers et aux gendarmes afin que ceux-ci puissent adapter leur pratique aux droits de l’enfant. À cette occasion, le Niger a fait part de son engagement en matière de protection des enfants en développant et en présentant un plan d’action national mis en œuvre dès l’année suivante grâce à l’IBCR et avec le soutien de l’UNICEF.

L’objectif du projet :

  • Intégrer de manière permanente et obligatoire, des modules de qualité portant sur les droits et la protection de l’enfant dans les écoles de police, des forces armées, de la garde nationale et de la gendarmerie du Niger, tant pour la formation initiale que spécialisée.

Dans un premier temps, la tenue d’un atelier de cadrage a permis la constitution d’un Comité de pilotage et d’un Groupe de référence chargés de veiller à la bonne marche du projet. Par la suite, l’IBCR a procédé à la réalisation d’un état des lieux de la formation des forces de défense et de sécurité aux droits de l’enfant au Niger. Aux fins de cet exercice, plus de 200 documents papier ou électroniques ont été consultés et analysés. Par ailleurs, de nombreuses rencontres ont été organisées auprès de représentants des forces de défense et de sécurité, d’institutions ou même d’enfants afin de recueillir des informations sur la réalité du respect des droits des mineurs au Niger.

À l’issue de ces étapes préliminaires, l’IBCR a été en mesure d’élaborer les outils pédagogiques de la formation initiale destinée aux jeunes recrues, ainsi que ceux de la formation spécialisée s’adressant aux professionnels déjà en fonction. Les premières formations de formateurs ont alors pu être mises en œuvre en 2013, et les différentes écoles de formation des forces de sécurité sollicitées ont pris l’engagement de modifier leur cursus afin d’y intégrer un cours sur les droits de l’enfant.

  • Lieux d'intervention : Niamey, Maradi, Zinder, et Agadez
  • Durée du projet : 2011 - 2013
  • Partenaires :
    • UNICEF, la Brigade des mineurs, l’École nationale de Police et de la formation permanente, le Centre d’instruction de la Garde nationale, l’École de la Gendarmerie nationale, le Groupement d’instruction des militaires de rang de Tondibiah, l’École nationale des sous-officiers d’active, l’École de formation des officiers des Forces armées nigériennes
  • Faits saillants :
    • Plus de 200 documents et sites Internet consultés et analysés
    • 31 filles et garçons rencontrés pour des entretiens
    • 57 représentants des forces de sécurité en fonction rencontrés
    • 40 semaines de mission du Bureau au Niger
    • 87 formateurs formés
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • Les outils, guides de références et développements normatifs
    • L’animation de formations
    • Enfants et justice
    • Enfants en situation d’urgence