Projets

Initiative régionale de soutien à la justice pour mineurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Délégations au travail – Atelier Amman – Septembre 2013

Garantir de meilleurs services et une plus grande protection à tous les enfants en contact avec la loi.

Durée de l'atelier : 16 au 19 septembre 2013

En 2013, le bureau régional de l’UNICEF au Moyen-Orient a lancé une vaste consultation auprès de neuf pays du Moyen-Orient et Afrique du Nord (région MENA), dans le but d’évaluer et de proposer des stratégies pour améliorer le système de justice pour enfants sur ces territoires. Ces consultations ont révélé l’absence de vision à long terme concernant le rôle essentiel joué par les unités de police spécialisées dans la protection de la famille et de l’enfant. De plus, tous les pays impliqués (à savoir l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, le Soudan, les Territoires palestiniens occupés, la Tunisie et le Yémen) se sont entendus sur la nécessité d’établir un partenariat plus stratégique entre l’UNICEF et les unités spécialisées, et ont souligné que l’analyse régionale de la situation devenait primordiale pour avancer selon des perspectives stratégiques à long terme.

À l’issue de ce constat, l’UNICEF a sollicité l’expertise de l’IBCR en mai 2013 afin de mener à bien une étude sur les unités de police spécialisées dans les différents pays de la région MENA impliqués dans le projet – l’objectif étant d’initier de nouvelles collaborations avec ces unités. Dans un premier temps, une revue de littérature a été élaborée afin de documenter l’état des systèmes de justice pour mineurs sur ces territoires ; un questionnaire a par la suite été envoyé à chaque pays participant afin de collecter des données comparables pour mieux comprendre les spécificités propres à chaque contexte.

L’atelier de réflexion qui s’est tenu à Amman en Jordanie du 16 au 19 septembre 2013, s’inscrit dans cette démarche. Au cours de quatre jours de débat, quelques 23 délégués originaires de ces neuf pays de la région MENA sont venus discuter de la justice pour mineurs, particulièrement dans le cadre des unités de protection de la famille et de l’enfant, afin de réaliser un examen stratégique du rôle de ces unités et du travail qu’elles ont accompli. En combinant les résultats obtenus dans la revue de la littérature, les discussions tenues au cours des ateliers, et les données collectées dans les questionnaires, le rapport a non seulement permis d’éclairer les problématiques relatives à la justice pour mineurs et les modes de collaboration avec les unités spécialisées dans la région, mais aussi de servir de point de référence pour les pays participants et leur stratégie. Ce rapport a ainsi pu présenter les principales tendances en termes de systèmes de justice pour mineurs dans la région du MENA, en soulignant les points en commun, les obstacles et les solutions pour offrir une meilleure justice pour les enfants.

  • Lieux d'intervention : Amman
  • Durée du projet : 16 au 19 septembre 2013
  • Partenaires :
    • UNICEF
  • Faits saillants :
    • 23 délégués
    • 9 pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ayant pris part à l’atelier (Irak, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Soudan, Territoires palestiniens occupés, Tunisie, Yémen)
    • 70 critères d’analyse documentés pour chacun des neuf pays participants et figurant dans le rapport d’Amman, en français et en anglais
    • Trois études de cas (Irak, Jordanie et Yémen) permettant de documenter 70 autres critères précis pour mettre en lumière les expérience récentes appliquées dans ces pays en matière ede justice pour enfants
  • Champs d’action et d’expertise :
    • La recherche appliquée
    • Le plaidoyer et l’accompagnement institutionnel
    • Enfants et justice