Projets

Mieux outiller les professionnel.le.s accompagnant les enfants victimes ou témoins d’actes criminels au Québec

Durée du projet : 2020- 2021 (12 mois)

Lorsqu’un enfant est victime ou témoin de violence ou d’un acte criminel au Québec, il entre en contact avec des professionnelles et professionnels de différents secteurs, chargés de l’accompagner tout au long de son parcours au sein du système de justice.


Policières et policiers, et travailleuses et travailleurs sociaux font ainsi partie, au même titre que les procureures et procureurs, les juges, et les avocates et avocats, des acteurs-clés auxquels ce projet est adressé.


L’initiative, financé par le Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels (FAVAC) du Ministère de la Justice du Gouvernement du Québec (année 2019-2020) vise à élaborer des modules interactifs de formation (MIF), disponibles en ligne, pour les professionnelles et professionnels qui souhaitent développer et/ou renforcer leurs compétences en matière d’accompagnement des enfants victimes ou témoins d’actes criminels. Il s’agit d’une formation multisectorielle (dirigée simultanément au personnel des secteurs de la police, du travail social et de la justice), qui s’appuie sur l’expertise du Bureau en matière de justice pour enfant et de pédagogie.

Objectifs

À la fin du projet, l’IBCR espère avoir obtenu les résultats suivants :

  • ne formation pratique, concrète et ancrée dans les besoins de renforcement des compétences et dans la réalité du travail des professionnel.le.s visés est finalisée, validée et mise en ligne
  • Les compétences nécessaires à des interventions respectueuses des droits des enfants victimes ou témoins sont renforcées chez les professionnel.le.s visés, à l'échelle du Québec

Et généré les changements suivants: 

  • Les filles et les garçons victimes ou témoins d'actes criminels qui entrent en contact avec les professionnel.le.s visés voient leurs droits respectés et ont une expérience positive de leur trajectoire dans le système de justice du Québec
  • Les interventions auprès des enfants victimes ou témoins d'actes criminels se font dans le respect des droits de ces derniers
  • Les pratiques professionnelles sont adaptées aux besoins et aux droits des enfants victimes ou témoins d'actes criminels

 

© photo: Tony Webster
  • Lieux d'intervention : Région du Québec
  • Durée du projet : 12 mois
  • Partenaires :
    • Association québécoise plaidoyer-victime (AQPV)
    • Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC)
    • CIUSSS du Centre-sud-de-l’Île-de-Montréal (CSSMTL)
    • Directeur de poursuites criminelles et pénales (DPCP)
    • Fondation Marie-Vincent (FMV)
  • Faits saillants :
    • 4 ateliers prévus : un atelier de développement des formations par vidéoconférence; un atelier de validation; deux ateliers d’appréciation de la formation.
    • Élaboration d’une cartographie adressant, entre autres, mais principalement, les besoins de formation du personnel visé au Québec.
    • 6 modules de formation à produire : trois de « tronc commun » et un module additionnel spécifique à chacun des secteurs : police, travail social, justice.
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • L’animation de formations
    • Systèmes de protection de l’enfant
    • Enfants et justice

Voir tous nos projets