Opportunités de volontariat

Conseiller[ère] en suivi, évaluation et apprentissage (Volontariat international – Nord-Sud, Burkina Faso)

*Ce mandat est ouvert aux personnes citoyennes canadiennes et résidentes permanentes déjà présentes dans le pays d'intervention.

TITRE :  Conseiller[ère] en suivi, évaluation et apprentissage (Volontariat international – Nord-Sud, Burkina Faso)

DATE DE DÉBUT DU MANDAT : Juin 2021

 

RÉSUMÉ DE L’OFFRE

Sous la responsabilité de la coordination du Programme de coopération volontaire (PCV) et en étroite collaboration avec le chargé de projet et la responsable régionale, la ou le coopérant.e volontaire effectue son mandat auprès de l’organisation partenaire – Association des Femmes Juristes du Burkina Faso -  afin de veiller à la mise en œuvre d’activités de renforcement des capacités  en suivi-évaluation et capitalisation dans le cadre du programme de coopération volontaire. La personne titulaire du poste participe activement aux activités du PCV afin d’atteindre les résultats attendus et planifiés du programme lors de son mandat chez l’organisation partenaire. Le ou la titulaire du poste contribue également au développement de rendus et d’articles de communication en lien avec les activités développés et mis en œuvre lors de son mandat.

À PROPOS DU PARTENAIRE

L’Association des Femmes Juristes du Burkina Faso (AFJ/BF) est une association à caractère scientifique, laïc, apolitique et à but non lucratif, créée le 14 novembre 1993 par la volonté d’un groupe de femmes juristes désireuses de lutter pour la promotion des droits des femmes et contre toutes les formes de discriminations à leur égard. Elle a été reconnue par récépissé n°94-071/ MATS/SG/DGAT/DLPAJ du 25 février 1994. Aujourd’hui, elle compte plus de deux cent cinquante (250) membres constitués de magistrats, d’avocats, d’huissiers, de notaires, d’enseignants, de juristes de banques ou de l’administration, d’étudiantes en droits etc. Les membres sont répartis dans des axes d’interventions (formation, sensibilisation/vulgarisation, assistance juridique et judiciaire, analyse-étude-recherche/ plaidoyer et aussi des activités de renforcement des capacités), qui lui permettent de mieux exécuter les activités programmées sur l’ensemble du territoire. Son siège social est situé à Ouagadougou, province du Kadiogo, Burkina Faso. Elle dispose aussi d’une représentation à Bobo Dioulasso.

L'AFJ/BF œuvre depuis sa création à contribuer au mieux à l’effectivité des droits des femmes et des filles au Burkina Faso. Pour ce faire, elle a mis en place deux (2) cliniques juridiques à Ouagadougou et Bobo Dioulasso et des cliniques mobiles où sont reçues des femmes et des jeunes filles victimes de violences.

RESPONSABILITÉS


  • Veiller à la réalisation des activités de mise en œuvre du programme et à l'établissement de relations de confiance avec l’organisation partenaire
  • Contribuer au renforcement des connaissances sur le suivi, évaluation, apprentissage et la gestion axée sur les résultats
  • Élaborer et réviser les outils de suivi, évaluation et appuyer la mise en place de systèmes de suivi, évaluation et apprentissage organisationnels
  • Appuyer la mise en place d’un système harmonisé de collecte de données
  • Développer et réaliser des formations sur l’utilisation des outils de collecte et suivi évaluation, ainsi que sur l’analyse des données et le rapportage
  • Appuyer et réaliser des formations sur l’élaboration de cadre logique, la formulation et l’établissement d’indicateurs de suivi, ainsi que le suivi de projets
  • Renforcement du système de capitalisation d’expériences et bonnes pratiques de l’association : élaborer outils de capitalisation, définir le processus de capitalisation et format, animer atelier d’élaboration du document de capitalisation
  • Appui au démarrage des activités du Laboratoire social
  • Participer à la cartographie initiale des acteurs et à la mise à jour du profil du système de protection de l’enfant du pays d’intervention
  • Rédiger des rapports d’avancements sur les activités mises en place en collaboration avec l’organisation partenaire
  • Écrire des articles sur le travail réalisé et sur l’expérience de la coopération volontaire
  • Appuyer le renforcement de l’organisation partenaire en matière d’organisation du travail, gestion de l’information, communications et toute autre activité en lien avec son expertise
  • Sur demande de son responsable hiérarchique, effectuer toute autre tâche reliée à ses compétences et au bon fonctionnement du programme

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES

Exigences

  • Détenir un diplôme d’études universitaires de second cycle en sciences sociales, gestion de projet
  • Minimum de 2 à 3 années d’expérience de travail significatif dans des fonctions de chargé.e de suivi évaluation, gestion de projet et/ou liées à l’expertise de droits de l’enfant
  • Parfaite maîtrise du français tant écrit que parlé. La personne devra être en mesure de rédiger, réviser, commenter et corriger des textes en français
  • Maîtrise de la suite Microsoft Office 2010 (particulièrement Word, Excel et PowerPoint)
  • Connaissance des enjeux du développement international 
  • Maîtrise des nouvelles technologies de l’information et intérêt pour la communication
  • Grande capacité d’analyse et de rédaction
  • Capacité de travailler de façon autonome, et d’accomplir des tâches multiples
  • Connaissance des mesures de sécurité en coopération internationale 
  • Sensibilité aux différences culturelles
  • Avoir la résidence ou la nationalité Canadienne et déjà résider au Burkina Faso

Atouts

  • Expérience de travail à l’étranger
  • Connaissances en matière de droits de l’enfant 
  • Connaissance des principes de l’égalité entre les femmes et les hommes
  • Connaissance de la gestion axée sur les résultats et de l’approche basée sur les droits de la personne
  • Connaissance du programme de coopération volontaire
  • Connaissance des enjeux du développement international
  • Connaissance des mesures de sécurité en coopération internationale

À noter, les candidatures retenues feront l’objet de vérifications du dossier criminel et d’un contrôle des références.

AVANTAGES ET CONDITIONS :

  • Allocation de subsistance mensuelle et d’hébergement  
  • Billet d’avion retour, visa et permis de séjour.
  • Assurance de soins médicaux d’urgence
  • Remboursement des vaccins obligatoires requis
  • Formation pré-mandat
  • Rejoindre une équipe passionnée, qui a à cœur la justice et les droits humains

 

Domaine(s) de compétence(s) :

Gestion organisationnelle

Pays :

Burkina Faso

Langue :

Français

Durée du contrat :

10 mois

Postuler en ligne