Opportunités de volontariat

Conseiller.ère juridique (Volontariat Sud-Sud, Togo)

*Ouvert aux citoyen.ne.s des pays suivants : Tunisie, Maroc, Sénégal, Côte d’Ivoire, Madagascar, Burkina Faso et RDC.

RÉSUMÉ DE L’OFFRE

Sous la responsabilité de la coordination du Programme de coopération volontaire (PCV) et en étroite collaboration avec le chargé de projet et la responsable régionale, la personne coopérante volontaire effectue son mandat auprès de l’organisation partenaire – la Clinique d’Expertise Juridique et Sociale (CEJUS)-  afin de renforcer les capacités de ce partenaire. La personne titulaire du poste participe activement aux activités du PCV afin d’atteindre les résultats planifiés chez l’organisation partenaire. Le ou la titulaire du poste contribue également au développement de rendus et d’articles de communication en lien avec les activités développés et mis en œuvre.

RESPONSABILITÉS 

  • Veiller à la réalisation des activités de mise en œuvre du programme et à l'établissement de relations de confiance avec l’organisation partenaire
  • Participer à la cartographie initiale des acteurs et à la mise à jour du profil du système de protection de l’enfant du pays d’intervention
  • Renforcer les capacités de l’organisation partenaire en matière de justice juvénile avec l’appui à la préparation et à l’animation de sessions de formations ainsi que à l’élaboration de guides de formation
  • Appuyer le développement de politiques institutionnelles qui contribuent à rendre la protection et la participation des enfants effectives, en tenant compte des besoins et risques sexospécifiques
  • Appuyer la vulgarisation des mesures de prévention de l’exploitation et des abus sexuels
  • Appuyer le développement d’outils de communication externe par la construction d’une stratégie cohérente de vulgarisation des droits de l’enfant
  • Soutenir le renforcement du cadre d’intervention des cliniques juridiques par le développement d’outils de sensibilisation et la mobilisation de ressources (matérielles et logistiques) nécessaires à la régularité et la pérennité de ce programme
  • Rédiger des rapports d’avancements sur les activités mises en place en collaboration avec l’organisation partenaire
  • Écrire des articles sur le travail réalisé et sur l’expérience de la coopération volontaire
  • Appuyer le renforcement de l’organisation partenaire en matière d’organisation du travail, gestion de l’information, communications et toute autre activité en lien avec son expertise
  • Sur demande de son responsable hiérarchique, effectuer toute autre tâche reliée à ses compétences et au bon fonctionnement du programme

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES

Exigences

  • Détenir un diplôme d’études universitaires de second cycle en sciences juridiques
  • Minimum de 2 à 3 années d’expérience de travail significatif dans des fonctions de gestion de projet et/ou liées à l’expertise de droits de l’enfant
  • Parfaite maîtrise du français tant écrit que parlé. La personne devra être en mesure de rédiger, réviser, commenter et corriger des textes en français
  • Maîtrise de la suite Microsoft Office 2010 (particulièrement Word, Excel et PowerPoint)
  • Connaissance des enjeux du développement international
  • Maîtrise des nouvelles technologies de l’information et intérêt pour la communication
  • Grande capacité d’analyse et de rédaction
  • Capacité de travailler de façon autonome, et d’accomplir des tâches multiples
  • Connaissance des mesures de sécurité en coopération internationale 
  • Sensibilité aux différences culturelles
  • Avoir la nationalité d’un des pays suivants : Burkina Faso, Sénégal, Côte d’Ivoire, Madagascar, Tunisie, Maroc, RDC, Colombie, Pérou, Costa Rica ou Honduras, et disponible à voyager dans un pays diffèrent à celui de sa nationalité

Atouts

  • Expérience de travail sur le terrain dans un pays en développement 
  • Connaissances en matière de droits de l’enfant
  • Connaissance des principes de l’égalité entre les femmes et les hommes
  • Connaissance de la gestion axée sur les résultats et de l’approche basée sur les droits de la personne
  • Connaissance du programme de coopération volontaire
  • Connaissance des enjeux du développement international
  • Connaissance des mesures de sécurité en coopération internationale

A noter, les candidatures retenues feront l’objet de vérifications du dossier criminel et d’un contrôle des références.

Avantages et conditions :

  • Allocations de subsistance mensuelle et d’hébergement (à partir de 2400$ selon le pays de déploiement)
  • Billet d’avion aller-retour, visa et permis de séjour.
  • Assurance de soins médicaux d’urgence ainsi que les vaccins obligatoires requis.
  • Formation pré-départ.
  • Rejoindre une équipe passionnée, qui a à cœur la justice et les droits humains

Domaine(s) de compétence(s) :

Droit, droits des enfants

Pays :

Togo

Langue :

Français

Durée du contrat :

6 mois

Postuler en ligne