Hermann Kékéré

Titulaire de deux baccalauréats en droit, l’un, en droit civil obtenu à la Faculté de droit de l’Université du Bénin et l’autre en Common Law, Juris Doctor, à la Faculté de droit de l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick, et d’une Maitrise (Master 2) en droit international et européen des droits fondamentaux, obtenue à l’Université de Nantes en France, Djidjoho Hermann NOUNAWON KÉKÉRÉ a ensuite obtenu une Licence en gestion des organisations à l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso. 

 

Après plus de 10 années d’expérience dans le secteur judiciaire au Bénin (cours et tribunaux et Direction des droits de l’homme), il a occupé plusieurs postes à l’international notamment en tant que Chef Projet Droit des Enfants en Roumanie pour l’Organisation Internationale de la Francophonie (2013-2014).

Ensuite, il a été Chef de plusieurs projets au Groupe d’Action pour le Progrès et la Paix (G.A.P.P.-Afrique) notamment au Mali, Bénin et au Togo. Il a conduit plusieurs projets financés par l’USAID, 

International Center for Not-for-Profit Law (ICNL), FHI 360, CIVICUS, l’OIF dans le domaine des droits fondamentaux, la protection de l’espace civique, les droits des femmes et des enfants, la protection des droits des femmes en situation d’extrême vulnérabilité et les filles.

Il été aussi coopérant volontaire pour le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et le consortium formé par Éducation de qualité pour tous (EQPT), Éducation internationale, Fédération des CÉGEPS du Québec, Forum des éducatrices africaines (FAWE) et l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF). 

 

Dans le cadre de ses recherches universitaires, il a soutenu son Master 2 sur les violences sexuelles commises par les Casques bleus des Nations Unies.  

 

Depuis août 2022, il est le Chef de Bureau projet – Sénégal pour IBCR.