Ulla Kourany

Mme Kourany possède une vaste base de connaissances et un large intérêt grand intérêt pour les questions relatives aux droits de l’homme et à la sécurité humaine. Après avoir débuté sa carrière au sein du Programme des Nations unies pour le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et avoir été affectée dans divers pays africains pendant 10 ans, elle a rejoint le Service extérieur canadien et a travaillé sur divers dossiers concernant la législation internationale sur les droits internationale des droits de l’homme comme la Convention sur le droit de l’enfant et les résolutions 1662 et 1882 du Conseil de sécurité des Nations Unies, du Conseil de sécurité des Nations unies sur les enfants et les conflits armés.

Elle a dirigé les efforts du Canada pour élargir la définition des enfants pour inclure d’autres enfants touchés par les conflits. Elle a représenté le Canada sur la scène internationale lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, à la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies et au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Elle a été négociatrice en chef pour le Canada et présidente du comité de réforme du système de certification du processus de Kimberly pour les diamants de la guerre ainsi que d’autres initiatives liées aux questions de
 gouvernance dans les industries extractives.

Au cours de sa carrière, elle a également été l’assistante spéciale du représentant personnel du Premier ministre pour le G8 en Afrique.Elle a été le fer de lance de la mise en œuvre de l’accord de Kananaskis de 2002 dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et l’Union africaine. Avant de prendre sa retraite de la fonction publique en 2019, Mme Kourany a été chef du Secrétariat de coordination de la lutte canadienne contre Daesh et des crises Syrie-Irak.

Mme Kourany parle couramment le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.