Travailler pour les droits de l’enfant en Colombie

Paola Cuaran

Amérique Latine

Colombie

Lire la biographie
 

Dès mes premières années d’études en droit, j'avais un intérêt particulier pour les droits de l'homme, ainsi que la promotion des changements démocratiques et sociaux. La promotion et la reconnaissance des droits et des libertés, auxquels nous avons tous droit, sont fondamentaux, en particulier dans des contextes où ils sont ignorés et violés même par ceux qui ont l'obligation de les reconnaître et de les faire respecter.

Mon mandat actuel de conseillère  juridique pour le PRIDE est une occasion pour moi de soutenir le travail de la COALICO (Coalition contre l'implication des enfants et des adolescents dans le conflit armé en Colombie), une organisation bien établie en Colombie dont la mission  principale est de lutter contre le recrutement et l'implication des enfants et des jeunes dans le conflit armé colombien. À cette fin, COALICO développe différentes stratégies d'observation, de prévention, de protection et de plaidoyer auprès de la société, de l'État et de la communauté internationale.

COALICO

Fondée en 1999, la COALICO constitue un espace de convergence pour les associations de la société civile qui visent à défendre le droit des jeunes en Colombie et à transformer des situations générées par le conflit armé. En particulier celles liées à l’utilisation et au recrutement des enfants au sein des groupes armés. La COALICO est partenaire de l’IBCR depuis 2015.

Consulter le site web de la COALICO

Foto: Archivo COALICO – Oscar Fernando Cobo

 

Aujourd'hui, avec ce mandat de volontariat international, j'ai l'opportunité de contribuer et de collaborer , grâce à mon expérience, à la promotion et à la protection des droits des enfants dans une région où leurs droits sont violés et où la volonté politique de changer leurs réalités ne suffit pas. 

Deux thèmes principaux sont au cœur de mon mandat chez COALICO. D'une part, je participe à l'étude de cas sur la "violence armée" dans le cadre d'une alliance établie avec l'organisation "Tejiendo Redes Infancia". Cette étude de cas fait partie d’un projet cofinancé par l'Union européenne qui vise à contribuer au renforcement d'une plateforme de défense et de promotion des droits des enfants et des adolescents en Amérique latine et dans les Caraïbes.  Ce travail, je l’espère, permettra de mettre de l’avant  la condition de vulnérabilité dans laquelle se trouvent des millions d'enfants vivant dans des régions affectées par les conflits armés et ainsi attirer l'attention des actrices et acteurs concernés, de la société civile et de la communauté internationale afin d’engager des initiatives de changement qui auront un impact positif sur la vie de ces enfants.

Parallèlement, je collabore à l'analyse des bulletins de suivi de l'Observatoire des enfants et du conflit armé (ONCA) de la COALICO, en ce qui a trait avec les événements qui ont affecté les enfants et les adolescents dans le cadre du conflit armé colombien entre 2009 et 2020. Cette activité s'inscrit dans le cadre du suivi par COALICO des situations générées par le conflit armé colombien ayant affecté les enfants. La collecte de ces informations servira également à l'élaboration du rapport alternatif sur la situation des droits des enfants et des adolescents en Colombie à la lumière de la Convention relative aux droits de l'enfant et de ses protocoles additionnels. Ce rapport sera réalisé conjointement avec la plateforme Alianza por la niñez au second semestre 2021.

Ainsi, grâce à ses stratégies de recherche, de suivi, de renforcement des capacités locales, d'accès à la justice pour les enfants et adolescents victimes du conflit armé et de plaidoyer politique, la COALICO fournit  à la société, à l'État colombien et à la communauté internationale des informations et des analyses systématiques sur la dynamique de l'impact et de l'implication des enfants dans le conflit armé colombien et tente de de placer cette question à l'ordre du jour public. L'objectif ultime de ces actions est d'améliorer les réponses de l'État par le biais de politiques publiques et de changements législatifs qui ont un impact sur la reconnaissance et le respect des droits des enfants et des adolescents.

Comment le conflit armé en Colombie a affecté les enfants et les adolescents

*Le tableau illustre le nombre de cas de recrutement  d’enfant et de jeunes adolescents entre 2009-2020

Elaboración y fuente: COALICO

Selon les cas identifiés par COALICO entre 2009 et 2020, il y a eu 656 événements de recrutement et entre 2015 et 2020, 1 206 enfants et adolescents ont été affectés.

Depuis la signature de l’Accord de paix final en 2016, on constate une augmentation du recrutement d’enfants et d’adolescents suite à une recrudescence de la violence en Colombie, due au fait que diverses forces armées ont cherché à contrôler les territoires laissés par d’autres et à établir leur contrôle dans les communautés.  L’augmentation est perceptible depuis 2017 et c’est précisément le premier semestre 2020, période au cours de laquelle on a constaté une augmentation considérable des enfants et adolescents victimes de recrutement en raison de facteurs associés principalement à l’isolement empêché par la pandémie.

Vous avez envie de travailler auprès de la COALICO ? Informez-vous sur nos mandats de coopération volontaire ouverts dès maintenant !

ME TENIR AU COURANT DES PROCHAINES OFFRES DE VOLONTARIAT

Programme de coopération volontaire financé par Affaires Mondiales Canada.

La traduction de ce blogue a été effectuée via une application tierce et peut contenir des erreurs.