Projets

Projet de renforcement des capacités de la police libyenne sur les droits de l’enfant

Certification de policiers libyens

Durée du projet : 2014 - 2015

En septembre 2013, une délégation libyenne a pris part à un atelier régional organisé à Amman en Jordanie par l’UNICEF et l’IBCR; cette rencontre visait à analyser le rôle et les besoins des unités spécialisées de la police chargées des cas impliquant des enfants victimes, témoins ou auteurs présumés d’actes criminels. Deux mois plus tard, en novembre 2013, un haut représentant des forces de sécurité de la Libye prenait part à l’atelier d’Abidjan qui se penchait cette fois sur le renforcement durable des capacités des forces de éscurité sur les droits et la protection de l’enfant.

Fort du plan d’action développé par la délégation libyenne à Amman, puis révisé à Abidjan, le Bureau a poursuivi ses échanges avec l’UNICEF Libye en vue de renforcer les capacités des forces policières du pays. En raison de l’instabilité et de l’insécurité prévalant en Libye, l’UNICEF et l’IBCR ont alors convenu d’organiser une formation en Tunisie, de l’autre côté de la frontière Libyenne, et d’y inviter des représentants des forces de l’ordre de Tripoli, afin de tenir compte des enjeux de sécurité et  des besoins urgents de revoir les façons de faire dans le contexte d’urgence en vigueur en Libye.

Nos objectifs :

  • Développer les connaissances et aptitudes des policiers libyens en matière de respect des droits de l’enfant dans les interventions policières impliquant des enfants.

Dans cette perspective, l’IBCR a développé une trousse de formation portant sur la protection de l’enfant dans le contexte libyen. D’abord rédigée en anglais, la trousse a très vite fait l’objet d’une traduction en arabe. Puis, en décembre 2014, l’IBCR a mis au point deux programmes de formation destinés aux agents de police libyens. Ce sont ainsi 49 représentants des forces de l’ordre qui ont été formés à la protection des droits de l’enfant dans le cadre du projet. Les policiers occupaient tous des postes  hiérarchiquement plus élevés, ce qui faut la formation visait à les outiller non seulement dans leur travail concret, mais aussi dans la transmission de directives claires auprès de leurs équipes sur le traitement des cas impliquant dans enfants dans le système de justice libyen. À la fin des formation,s la trousse de formation a été revue pour y intégrer les apprentissages issus des deux formations, puis remis aux autorités et à l’UNICEF pour en faciliter le réutilisation sur le terrain.

  • Lieux d'intervention : Libye
  • Durée du projet : 2014 à 2015
  • Partenaires :
    • UNICEF
    • Académie de police libyenne
  • Faits saillants :
    • 49 policiers libyens formés
    • 3 semaines de formation
    • Réalisation d’une trousse de formation en arabe et en anglais
    • Mise en œuvre de deux programmes de formation
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • La recherche appliquée
    • Le plaidoyer et l’accompagnement institutionnel
    • Enfants en situation d’urgence