Projets

Le programme des profils nationaux – Asie du Sud-est

Crédit photo: 123FR/Ben Heys

 Faire des droits de l’enfant une réalité

Durée du projet : 2005 - 2006

En l’absence d’information au niveau mondial sur les progrès réalisés dans l’application effective  de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) et dans le but d’accélérer sa mise en œuvre dans les pays l’ayant ratifiée, le Bureau a initié en 2004 un projet d’élaboration de profils nationaux. Le premier centre d’intérêts régional portait sur les pays d’Asie et en août 2005, l’IBCR recevait des fonds de la part de l’Agence canadienne du développement international afin de mener une recherche dans cinq pays d’Asie du Sud-Est : le Cambodge, l’Indonésie, le Sri Lanka, le Timor oriental et le Vietnam. Le programme des profils nationaux, l’un des projets phares de l’IBCR, était donc né.

Les objectifs du projet :

À travers le programme des profils nationaux, l’IBCR s’était donné pour mission de conduire une analyse et d’établir un état des lieux sur la réalisation des droits de l’enfant dans les pays ayant ratifié la CDE et ses protocoles facultatifs. L’objectif était surtout de mettre en lumière les défis à relever, les progrès effectués, et les meilleurs pratiques développées pour l’application des droits de l’enfant afin que ces dernières puissent être transposées à d’autres pays. Il s’agissait par ailleurs de proposer une analyse comparative et d’accroître la connaissance de la situation des droits de l’enfant pour un ensemble régional déterminé. L’Asie du Sud-Est est ainsi la première région à avoir fait l’objet d’une telle étude.

C’est dans cette perspective qu’un rapport préliminaire faisant état des informations et statistiques relatives aux droits de l’enfant dans les pays concernés, a d’abord été rédigé. À l’issue de cette première étape, l’IBCR a été en mesure d’envoyer un chargé de mission dans certains de ces États de l’Asie du Sud-Est afin de recueillir diverses données en lien avec les droits des enfants et d’étayer les résultats des analyses figurant dans ce document initial. Si de manière générale, les sociétés du sud-est de l’Asie se caractérisaient par divers degrés de traditions profondes axées sur le bien-être des enfants, ces valeurs ne se traduisaient pas toujours par le respect des droits de l’enfant. En juillet 2006, après plus d’une année de recherches, l’IBCR a finalement publié son rapport régional sur l’Asie du Sud-Est, mis à la disposition des bénéficiaires visés incluant, les gouvernements, les organisations de la société civile, les organismes non-gouvernementaux, les groupes d’experts ou encore les institutions de recherche.

Par la suite, l’octroi de fonds de la part du ministère des Affaires étrangères de Suède a permis l’extension du programme à l’Afrique du Nord puis  la région des Grands Lacs africains grâce au soutien financier de l’Organisation internationale de la Francophonie.

  • Lieux d'intervention : Cambodge, Indonésie, Sri Lanka, Timor Oriental et Vietnam
  • Durée du projet : 2005 à 2006
  • Partenaires :
    • Agence canadienne de développement international (ACDI)
    • Comité des droits de l’enfant des Nations Unies
    • Groupe des ONG à Genève
  • Faits saillants :
    • 5 pays impliqués
    • 139 pages d’informations et d’analyses sur l’état des droits de l’enfant dans ces cinq pays d’Asie du Sud-Est
  • Champs d’action et d’expertise :
    • La recherche appliquée