Projets

Intégration de cours permanents et obligatoires sur les droits de l’enfant au sein de la police de la République du Yémen

Crédit photo IBCR – Yémen 2014

Intégration de cours permanents et obligatoires sur les droits de l’enfant au sein de la police de la République du Yémen


Il ne fait aucun doute que le projet est significatif et affinera les connaissances juridiques et le savoir-faire des recrues de la police, particulièrement celles qui œuvrent avec les enfants
Général Suad Al-Qatabi, ministère de l’Intérieur, Yémen

Durée du projet : 2013 - 2015

Plus que jamais, avec la violence armée faisant rage au Yémen, la protection des droits de l’enfant est devenue une préoccupation majeure au Yémen. De fait, le pays s’est engagé à partir de 2012, dans un processus de réforme de la justice pour enfants qui repose en grande partie sur le renforcement des capacités du personnel de police. C’est ainsi qu’en mai 2013, l’IBCR a pu lancer, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, l’UNICEF Yémen et l’ONG yéménite SOUL for Development, le projet de formation de la police nationale sur les droits de l’enfant. Dans le contexte de violence et d’instabilité qui affecte le Yémen, le projet a pris un sens particulier, car il devenait plus que jamais nécessaire de sensibiliser les forces de sécurité à l’importance de leur rôle et de leur pratique au sein d’un système de protection devant s’adapter à la situation d’urgence.

Nos objectifs :

À travers ce projet de deux ans, l’IBCR et ses partenaires se sont donné pour mission de développer deux trousses de formation destinées aux nouvelles recrues de la police, mais également au personnel policier en exercice travaillant directement auprès d’enfants.

Dans un premier temps, une cinquantaine de documents, collectés lors des missions sur le terrain, ont été consultés et analysés pour la rédaction d’un état des lieux s’intéressant à la situation des enfants au Yémen. Par ailleurs, les membres de l’équipe de travail ont procédé à des entretiens avec des enfants en contact avec la loi, mais aussi avec des représentants des forces de l’ordre et d’organisations œuvrant dans le domaine de la justice pour enfants. Leur témoignage s’est révélé précieux pour la compréhension des enjeux locaux en matière de protection des droits de l’enfant.

S’en est également suivi la participation d’une délégation du Yémen à l’atelier d’Amman, organisé par l’IBCR en septembre 2013 en collaboration avec le Bureau régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord qui a permis de faire le point sur la stratégie de renforcement des capacités de la police spécialisée du Yémen et de comparer son plan d’action avec huit autres délégations de la région. Une étude de cas sur le Yémen a d’ailleurs été préparée par l’IBCR et la délégation et a été présentée aux participants de l’atelier.

À l’issue de cette recherche préparatoire et stratégique, une trousse de formation initiale a pu être conçue à l’intention des policiers. Les outils pédagogiques qui la composent comportent des informations pertinentes sur les droits de l’enfant et indiquent, notamment, les bonnes pratiques à suivre lors du premier contact des policiers avec un garçon ou une fille de moins de 18 ans – l’objectif étant, ultimement, de renforcer les connaissances et les compétences des policiers bénéficiant de la formation.

Une trousse de formation spécialisée a également pu voir le jour. Destinée aux policiers en formation continue, elle décrit les procédures de prise en charge des mineurs et présente des techniques d’entretien adaptées aux enfants, qu’ils soient victimes, témoins ou auteurs présumés d’actes criminels.

Dès que les trousses ont été finalisées, des formations de formateurs ont été organisées : ce sont ainsi 20 formateurs de la police qui ont bénéficié de la formation initiale, tandis que 35 policiers ont pris part à la formation spécialisée.

  • Lieux d'intervention : Yémen
  • Durée du projet : 2013 à 2015
  • Partenaires :
    • UNICEF
    • Ministère de l’Intérieur du Yémen
    • Association SOUL for Development
    • Police nationale yéménite
  • Faits saillants :
    • Deux trousses de formation ont été publiées, en anglais et en arabe
    • 20 formateurs de la police et de l’Académie de police du Yémen ont reçu une formation sur les droits des enfants
    • 35 formateurs ont été formés
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Enfants en situation d’urgence
    • Enfants et justice