Projets

Formation des forces de sécurité en matière de droits de l’enfant

Crédit photo IBCR

Durée du projet : 2012 - 2013

Le Nigéria a pris part à l’atelier régional de Lomé en 2002 organisé par le Bureau afin de s’inspirer des avancées réalisées par les autres pys de la sous-région dans le renforcement des capacités des forces de sécurité sur les droits de l’enfant. Au cours de l’année 2012, le Nigeria s’est en effet engagé dans un partenariat avec la Suisse afin de doter les écoles et académies de police nigérianes d’un manuel de formation ; c’est ainsi qu’une version initiale du Nigeria Police Force (NPF) Human Rights Training Manual a vu le jour en septembre 2012. À l’issue de cette première réalisation, il est apparu nécessaire de prévoir une formation spécifiquement dédiée à la protection de l’enfant dans le cursus d’étude des représentants des forces de sécurité du pays. C’est pour répondre à ce besoin que, dès l’année suivante, l’UNICEF Nigeria et l’IBCR se sont donné pour mission d’élaborer une section complète de ce manuel sur la question des droits de l’enfant.

Nos objectifs :

Le projet avait ainsi pour ambition d’intégrer un cursus de formation aux droits de l’enfant dans la formation régulière des forces de sécurité nigérianes. Bien que le Nigeria possède une seule police fédérale, des différences sensibles apparaissent au sein des services de chaque état, en termes de ressources, de cadre légal ou de présence de partenaires de la société civile. Il était donc indispensable de tenir compte des particularités locales pour la mise au point de la formation. C’est la raison pour laquelle l’IBCR, avec le soutien actif des représentants de la police nigériane, a mené deux missions, au cours de l’année 2013, dans quatre régions du pays. Ce travail de terrain a permis de recueillir les données nécessaires à l’évaluation des besoins en termes de formation des forces de sécurité, notamment pour les unités de protection de l’enfance et de lutte contre la traite. 

L’IBCR a ainsi été amené à rencontrer divers représentants des académies et écoles de police, des travailleurs sociaux, le personnel d’une vingtaine d’ONG, des chefs traditionnels ainsi qu’une trentaine d’enfants. Les nombreuses entrevues menées dans le cadre de ce projet ont ensuite permis la rédaction d’un chapitre du Nigeria Police Force (NPF) Human Rights Training Manual spécifiquement consacré à la protection des droits des enfants. Un manuel de formateur a également pu voir le jour, de manière à soutenir les formateurs dans leur enseignement.

  • Lieux d'intervention : Nigeria
  • Durée du projet : 2012 à 2013
  • Partenaires :
    • Ministère de la Justice, ministère de la Police, département de l’investigation criminelle, section de lutte contre le trafic humain, ministère de la Femme et du Développement social, Commission nigériane des droits de l’homme, Ambassade suisse, ONU Femmes, UNICEF, ONUDC, Avocats sans frontières, Network on Police Reform in Nigeria (NOPRIN), Prisoners’ Rehabilitation and Welfare Action (PRAWA)
  • Faits saillants :
    • Plus de 62 membres du personnel des académies et écoles de police ont été rencontrés
    • 78 membres du personnel des agences de police ont été rencontrés et interviewés en groupe
    • 30 enfants placés dans des maisons d’éducation surveillée et des maisons de détention préventive pour mineurs ont été interviewés
  • Champs d’action et d’expertise :
    • La recherche appliquée
    • Les outils, guides de références et développements normatifs
    • Enfants et justice