Projets

Développement de modes opératoires normalisés pour la protection de l’enfance en Angola

Durée du projet : 5 mois (2019)

En ratifiant la plupart des instruments internationaux relatifs aux droits de l’enfant et en élaborant des politiques visant à les protéger efficacement, l'Angola a démontré par le passé sa volonté d'améliorer la situation de ses enfants. Cependant, la mise en œuvre de ces politiques fait souvent défaut et leur impact reste donc limité. Un grand nombre d'enfants est ainsi encore victimes d'abus, de violence et d'exploitation.

Pour assurer aux enfants angolais en contact avec les institutions de justice, de police, des services sociaux, de l’éducation et de la santé un traitement efficace et respectueux de leur cas, il est nécessaire d'établir des procédures et protocoles nationaux clairs en matière de protection des enfants, et de pouvoir compter sur des professionnels formés aux droits de l’enfants. L’IBCR intervient pour créer des guides de procédures – ou Modes opératoires normalisés – visant à mieux encadrer la prise en charge des enfants, en particulier des enfants en contact avec la loi, victimes d’abus sexuels, de négligence ou d’abandon ou encore consommateurs de substances psychotropes.

Nos objectifs

  • Renforcer le système de protection de l'enfance par l'expansion et l'amélioration de la prestation des services et la facilitation du référencement et du suivi des enfants victimes
  • Développer des modes opératoires normalisés (SOP) de protection de l’enfant contre les violences et des trousses de formation pour 5 secteurs dont la santé, la justice, les service sociaux, l'intérieur (sécurité) et éducation
  • Former aux droits de l'enfant des professionnels des différents secteurs impliqués à travers des ateliers et des sessions de travail. Ces professionnels formés seront ensuite amenés à former leurs pairs.
  • Lieux d'intervention : Luanda/Lubango, Angola
  • Durée du projet : 5 mois
  • Partenaires :
    • UNICEF
    • Ministère de l’Éducation
    • Ministère de la Santé
    • Ministère de l’Intérieur
    • Ministère de la Justice et des Droits de l’homme
    • Ministère de l’Action sociale, de la Famille et de la Promotion des femmes
  • Faits saillants :
    • 2 missions prévues sur le terrain
    • 3 ateliers de développement
    • 1 atelier de validation
    • 1 formation de formateurs
    • 5 ateliers multisectoriels
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • Les outils, guides de références et développements normatifs
    • L’animation de formations
    • Exploitation sexuelle des enfants
    • Enfants et justice