Projets

Atelier des experts sur la formation des agents de maintien de l’ordre aux droits de l’enfant en Afrique francophone

Séance de travail, atelier des experts, Dakar, septembre 2011

Faire des droits de l’enfant une réalité dans le travail des autorités responsables du maintien des lois.

Durée de l'atelier : 19 au 23 septembre 2011

En novembre 2009, à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE), un premier atelier de réflexion s’est tenu à Ouagadougou, rassemblant aux côtés de l’IBCR des représentants d’organisations non gouvernementales comme Francopol ou l’Organisation internationale de la Francophonie, ainsi que ceux d’une dizaine d’écoles de police et de gendarmerie d’Afrique francophone. La rencontre avait pour but de sensibiliser les participants aux droits de l’enfant en général, et plus particulièrement à l’application du principe de l’intérêt supérieur de l’enfant dans la pratique policière. Les discussions menées lors de cette rencontre ont permis de constater que les forces de police et de gendarmerie présentaient certaines lacunes en matière d’application des normes relatives à protection des mineurs, et qu’il n’existait pas de formation conséquente sur les droits de l’enfant dans les institutions d’enseignement. Il devenait donc urgent de remédier à ce problème en travaillant à l’élaboration d’une stratégie commune.

Devant l’engouement suscité par ce premier atelier, l’initiative a été reconduite l’année suivante à Cotonou au Bénin, ce qui a permis de jeter les bases d’un projet plus ambitieux de diffusion et de vulgarisation des normes en matière de protection et de promotion des droits des enfants en contact avec la loi. La rencontre organisée à Dakar en septembre 2011 par l’IBCR et ses partenaires s’inscrit dans le prolongement de cette démarche et constitue une étape décisive dans l’avancée du projet.

Nos objectifs :

L’objectif général du programme mené depuis 2009 sur l’ensemble du continent Africain est d’améliorer de façon considérable, durable et mesurable le respect des droits de l’enfant par les agents des forces de sécurité à travers le monde, en fournissant au personnel concerné une formation qui leur permette d’acquérir des connaissances en droits de l’enfant, mais surtout de développer les compétences requises pour appliquer ces connaissances.

Afin de mener à bien cette mission, il est apparu indispensable de définir précisément une série de compétences-clefs devant être maîtrisées par tout agent des forces de sécurité dans le cadre de ses fonctions, de façon à concevoir des formations et des instruments pédagogiques appropriés.

C’est dans ce but que se sont réunis à Dakar une quarantaine d’experts – avocats, juristes, psychologues, travailleurs sociaux, policiers, gendarmes, spécialistes de la protection de l’enfant, représentants d’ONG ou fonctionnaires onusiens –  provenant d’Afrique, d’Europe, du Moyen-Orient ou des Amériques. Ensemble, ces hommes et ces femmes ont travaillé durant cinq jours à l’amélioration de la liste des compétences-clefs préliminaire, en révisant l’énoncé de chacune d’entre elles et en précisant les différents éléments qui les composent. Ces six compétences-clefs ainsi déterminées ont ensuite pu être adoptées par consensus par les 15 délégations présentes lors de l’atelier de Niamey qui s’est tenu en octobre-novembre 2011.

Ce rassemblement a par ailleurs permis la formulation d’un certain nombre de recommandations afin de jeter les bases d’une formation initiale pouvant être dispensée dans les institutions d’enseignement de la police et de la gendarmerie. Le rapport complet de l’atelier peut être consulté ici.

  • Lieux d'intervention : Dakar, Sénégal
  • Durée du projet : du 19 au 23 septembre 2011
  • Partenaires :
    • Save the Children Suède, UNICEF Sénégal, UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, le gouvernement du Sénégal
  • Faits saillants :
    • Plus d’une quarantaine d’experts présents, provenant des quatre coins de l’Afrique, des Amériques et de l’Europe
    • Publication d’un rapport
    • Six compétences-clefs pour une pratique policière adaptée aux enfants adoptées à l’unanimité apr les experts présents
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • La recherche appliquée
    • Le plaidoyer et l’accompagnement institutionnel
    • Enfants en situation d’urgence
    • Enfants et justice