Projets

Analyse rapide des besoins en renforcement des capacités du personnel des secteurs de la justice, des centres de détention et de la police

Atelier multisectoriel, Géorgie, 2015

Durée du projet : 2015

À l’occasion du Congrès mondial sur la justice juvénile qui s’est déroulé à Genève du 26 au 30 janvier 2015, le Directeur général du Bureau a pu s’entretenir avec la ministre de la Justice de Géorgie, qui venait présenter les importantes réformes entreprises par son pays pour rendre la justice pour enfants plus accessible et plus respectueuse des normes internationales. C’est à la suite de cet échange que le gouvernement géorgien a officiellement invité l’IBCR à venir réaliser une mission sur le terrain en mars 2015 dans le cadre de la revue stratégique des réformes appuyées par l’Union européenne.

Nos objectifs :

La mission d’appui, d’une durée initiale de quatre jours, visait à analyser la façon dont la formation sur les droits de l’enfant pouvait être intégrée dans les programmes de formation initiale, continue et spécialisée offerts en Géorgie. Cette première phase d’observation opérée par l’IBCR devant donner lieu, ultérieurement, à la formulation de recommandations, en vue de la mise en œuvre des réformes envisagées par le gouvernement géorgien.

Aux fins de cette analyse, l’IBCR a donc rencontré les représentants de cinq centres nationaux de formation du personnel juridique, pénitencier et policier, ce qui lui a permis de s’imprégner du contexte et de mieux comprendre les enjeux des réformes à venir.

Par la suite, l’IBCR a pu animer une journée d’atelier multisectoriel destinée à orienter le développement de la stratégie des centres de formation participants, en clarifiant les besoins, en réfléchissant aux modalités d’enseignement, mais également en veillant à la cohérence du programme de cours sur les droits de l’enfant.

À l’issue de ce travail préparatoire, l’IBCR a formulé un certain nombre de recommandations afin que les réformes en matière de formation puissent adopter une approche durable et pratique – ce qui pourrait se révéler stratégique, alors que l’Union européenne examine la possibilité d’appuyer les prochaines phases de ces réformes.

  • Lieux d'intervention : Géorgie
  • Durée du projet : 2015
  • Partenaires :
    • UNICEF, Le département d’analyse du ministère de la Justice, Les centres de formation du bureau du procureur, de la justice, du ministère des Affaires intérieures, pénitencier et probatoire, Les services d’aide juridique, Le Barreau de la Géorgie, Le Projet de l’Union européenne sur la réforme de la justice et l’Association des Barreaux des États-Unis
  • Faits saillants :
    • 5 centres nationaux de formation visités
    • 25 représentants des ministères et centres de formation impliqués dans la journée d’atelier et d’échanges
  • Champs d’action et d’expertise :
    • Renforcement des capacités
    • Le plaidoyer et l’accompagnement institutionnel
    • Enfants et justice