De stagiaires à professionnels.les

Les auteurs.es, Dora Bannouri, Johanna Bouchard, Agathe Riallan et Alejandro Rodriguez Aguirre, nous livrent ici avec enthousiasme, passion et émotion leur témoignage concernant leur parcours à l’IBCR. Après avoir effectué un stage très fructueux avec l’IBCR, ces trois jeunes professionnels.les ont eu l’opportunité d’étendre leur collaboration avec le bureau par un poste permanent au sein de l’équipe. Leur expérience « de stagiaires à professionnels.les » bien que différentes les unes des autres, se retrouvent au niveau d’un seul point qui constitue une des valeurs cruciales au sein de l’équipe de l’IBCR : la passion pour la défense des droits des enfants à travers le monde.

 

« On dit souvent qu’on ne choisit pas sa famille. Pourtant,  j’ai choisi l’IBCR qui a su être une famille pour moi au fil de mes expériences et de mes mandats. J’ai eu la chance d’être stagiaire, coopérante volontaire et maintenant employée au sein de cette merveilleuse équipe. Travailler pour une cause noble a toujours fait partie de mes aspirations professionnelles. En travaillant pour l’IBCR, je sais profondément que chaque geste, chaque apprentissage a pour but de changer la vie de quelqu’un, d’un enfant. Dans une grande solidarité d’équipe, chaque membre de cet organisme met sa pierre à l’édifice. Aujourd’hui, je rajoute ma pierre, petit à petit. De la gestion de projet, à la maîtrise des politiques de protection de l’enfance, à la logistique et aux ressources humaines, l’IBCR m’a permis de toucher à toutes les sphères de la gestion organisationnelle. Mon but étant de grandir de mon expérience tous les jours et de participer à un travail d’équipe exceptionnel! » 

Dorra Bannouri (adjointe en administration et ressources humaines)

 

« Le Bureau international des droits des enfants a été, pour moi, une grande aventure qui m’a permise de plonger dans l’univers des organisations non gouvernementales à caractère international et de développer de précieuses compétences en communication. Mon expérience de stage, d’une durée de quatre mois, s’est ensuite transformée en une belle opportunité professionnelle comme consultante en communications, ce qui m’a permis de m’investir davantage dans l’organisation et d’en retirer, par le fait même, une grande confiance. Avoir la confiance de l’équipe qui m’entoure a été très bénéfique pour mon développement et pour l’accomplissement de projets au sein du Bureau, notamment en communication et en organisation d’évènements. Le stage a été un beau tremplin vers un mandat professionnel et je suis très heureuse d’avoir eu la chance de pouvoir travailler au sein de l’IBCR et ainsi m’impliquer dans des projets intéressants et significatifs pour la cause des droits de l’enfant. J’encourage toute personne à s’investir dans leur stage puisque les efforts sont souvent récompensés par de belles surprises. »

Johanna Bouchard (consultante en communication)

« Faire partie de la famille IBCR constitue pour moi une merveilleuse expérience. En effet, à travers mon rôle de stagiaire, j’ai eu l’opportunité de mieux connaître sa grande mission, mais aussi le fonctionnement de cet organisme qui lutte pour la garantie des droits des enfants à travers le monde. J’ai eu la chance de m’impliquer dans la mise en œuvre de processus importants comme le développement d’une trousse de formation pour la prévention de la traite des personnes au Costa Rica fournies à la police locale. Après quatre mois comme stagiaire qui m’ont permis de développer mais aussi de démontrer mes compétences, la porte s’est grandement ouverte pour moi et j’ai obtenu mon premier emploi canadien! Je suis maintenant Chargé d’appui à la direction des programmes AMENA. Mon travail consiste à fournir un appui transversal à la gestion dans l’implémentation des projets de la direction depuis le siège mais aussi par le contact permanent avec nos collègues présents sur le terrain. Le stage à l’IBCR  a été une étape très bénéfique à mon apprentissage mais aussi une vitrine à travers laquelle j’ai pu mieux comprendre les enjeux internationaux des enfants à travers le monde. Il m’a fortifié dans mon intérêt et ma passion de travailler pour la défense des droits des filles, des garçons et des adolescents à travers le monde. »

Alejandro Rodriguez Aguirre (chargé d’appui aux programmes AMENA)

 

“Je suis arrivée au sein de l’IBCR en tant que stagiaire, sans vraiment savoir dans quel monde je mettais les pieds. En effet, ce stage était une occasion de découvrir le monde des organisations internationales, monde réputé passionnant et stimulant, dans lequel je n’avais encore eu aucune expérience.

Mon stage avec l’IBCR s’est révélé très enrichissant et formateur, notamment grâce à la confiance que m’a accordée l’équipe et aux tâches stimulantes qui m’ont été confiées. Au terme des quatre mois prévus, mon cœur se serrait de devoir quitter ce bel endroit, rempli de gens passionnés et de tout horizon !

Finalement, un poste de consultante juridique m’a été offert afin de me donner la chance de terminer le travail entamé lors de mon stage, notamment avec les équipes terrains que je m’impatiente de rencontrer. Puis, une fois ce mandat terminé, on m’a proposé un nouveau poste de chargée d’appui au sein du département Afrique, département auquel je me suis tant attaché. Proposition que j’ai acceptée afin de continuer ce petit chemin au sein de la belle famille de l’IBCR et, ainsi, pouvoir confirmer que ce monde est incroyablement passionnant et stimulant !”

Agathe Riallan (chargée d’appui aux programmes Afrique subsaharienne)