Le Mexique ouvre sa frontière à des femmes et des enfants

Les autorités mexicaines ont ouvert samedi leur frontière à des femmes et enfants faisant partie de la «caravane» de milliers de migrants, majoritairement honduriens, qui veulent franchir le pont frontalier avec le Guatemala, dans l’espoir de gagner les États-Unis.

L’ambassadeur du Mexique au Guatemala, Luis Manuel Lopez, a précisé à l’AFP que ces migrants allaient être enregistrés par les services migratoires mexicains, puis emmenés dans un lieu d’hébergement à Tapachula, à quelque 40 km de Ciudad Hidalgo, dans le centre du Mexique.

«Heureuse, je suis heureuse!» s’est exclamée Gina Paola Montes, 21 ans, en traversant le pont frontalier. «Je suis sorti de ce cauchemar». Submergée par l’émotion et l’épuisement, une autre femme s’est évanouie en franchissant la frontière, suscitant la panique chez ses proches, dont certains ont fondu en larmes.

Quelque 4000 migrants ont quitté il y a une semaine San Pedro Sula, dans le nord du Honduras, pour tenter de gagner les États-Unis en masse.

Lire l’article complet


Texte par Henry Morales Arana et Jennifer Gonzalez Covarrubias | AFP

Photo: AFP