Des millions d’enfants risquent de devoir travailler en raison de la pandémie

(Genève) La pandémie de COVID-19 risque de conduire pour la première fois en vingt ans à une hausse globale du travail des enfants, avec des millions d’entre eux supplémentaires forcés de travailler, a averti l’ONU vendredi.

Selon une étude conjointe de l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation internationale du travail (OIT), le nombre d’enfants qui travaillent dans le monde a diminué de 94 millions depuis 2000.

Mais « cet acquis est aujourd’hui en danger » en raison de la pandémie, préviennent les agences de l’ONU dans un communiqué.

Selon l’étude, qui cite des données de la Banque mondiale, le nombre de personnes en situation d’extrême pauvreté devrait monter en flèche de 40 à 60 millions cette année en raison de l’épidémie de COVID-19.

Lire la suite

Source: La Presse