Comment parler du racisme à vos enfants: conseils pour engager et entretenir cette conversation importante

Il n’est pas toujours facile de parler du racisme à ses enfants. Certains parents ont peur d’exposer trop tôt leurs enfants à des problèmes comme le racisme ou la discrimination. D’autres préfèrent éviter de parler d’un sujet qu’ils ne maîtrisent pas complètement eux-mêmes ou qui les met mal à l’aise.

Chaque conversation sur le racisme et la discrimination sera différente d’une famille à l’autre. Bien qu’il n’y ait pas d’approche universelle pour aborder de tels sujets, les données sont claires : plus les parents en parlent tôt avec leurs enfants, meilleurs sont les résultats.

Les bébés remarquent les différences physiques, notamment en matière de couleur de peau, dès l’âge de 6 mois. Des études ont constaté que les enfants pouvaient montrer des signes de préjugés raciaux, en se montrant plus aimables avec les personnes d’un groupe racial particulier, par exemple, dès l’âge de 5 ans. Le fait d’ignorer ou d’éviter le sujet ne protège pas les enfants, mais les expose à des préjugés présents dans le monde entier.

Lire l’article complet 

Source et © photo: UNICEF