123FR Ponsulak Kunsub

Depuis 2014, le Bureau travaille sur les nouvelles formes d’exploitation sexuelle des enfants.

Les rapports entre la société de consommation, la prostitution et la sexualité des adolescents et des adolescentes se confondent de plus en plus. Les politiques publiques de prévention et d’action contre l’exploitation sexuelle des enfants peinent à tenir compte d’un nombre grandissant d’enfants qui sollicitent des rencontres via les nouvelles technologies avec des adultes en vue d’échanger des rapports sexuels contre des faveurs qui ne sont pas essentielles à leur survie. On sort alors du stéréotype de la « prostitution par nécessité ». Les garçons et filles impliqués dans ces types de transaction ne se voient pas comme étant des victimes de l’exploitation sexuelle.

Parce que bon nombre de campagnes, stratégies et services pour la prévention de l’exploitation sexuelle des enfants n’atteignent pas directement ces jeunes, le Bureau souhaite débuter une étude novatrice en mettant au cœur de son action et de ses recherches des jeunes de pays francophones (à titre indicatif, les lieux visés par l’étude pourraient être dans un premier temps le Québec, la Côte d’Ivoire et le Maroc). Cette étude a pour objectif d’influencer, à travers la voix des jeunes, les décideurs des politiques publiques dans leur stratégie de lutte contre l’exploitation sexuelle afin qu’ils tiennent compte des évolutions récentes dans la réalité des jeunes filles et garçons d’ici et d’ailleurs.

Le Bureau sollicite aujourd’hui votre soutien afin de pouvoir :

  • Réaliser une étude sur les politiques publiques en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle, en rapport avec les réalités complexes vécues par les garçons et les filles.
  • Former des jeunes en tant que chercheurs afin qu’ils maîtrisent les techniques et les règles éthiques nécessaires dans la réalisation du projet.
  • Permettre aux jeunes chercheurs de piloter des entretiens et des ateliers pour mieux comprendre la perspective des adolescents et adolescentes sur l’adéquation (ou l’inéquation) entre les politiques de prévention et d’action contre l’exploitation sexuelle, et leur réalité.
  • Appuyer les jeunes dans l’analyse des résultats, afin de formuler des recommandations concrètes et accessibles.
  • Former et appuyer les jeunes dans leurs activités de plaidoyer, afin qu’ils puissent faire valoir leurs message, leur analyse et leurs propositions.

Parrainez maintenant